L’amour de Tony Bennett et Lady Gaga – modes de vie

J’ai longtemps eu envie d’écrire quelque chose sur Tony Bennett et ses duos légendaires et sa dernière liaison artistique avec Lady Gaga est l’occasion parfaite de parler des aventures de ce dernier grand chanteur qui incarne parfaitement l’esprit du « rat pack » de Humprey Bogart et Lauren Bacall même si elle n’en a jamais fait partie. Tony Bennett, avec ses longues années 80, presque 90 ans est totalement en forme et pas seulement, il est plongé dans une collaboration artistique avec la diva dance-pop Lady Gaga qui semble le rendre totalement heureux. Enfin Tony Bennet, qui a toujours aimé les « bad girls », a trouvé son alter ego parfait en Lady Gaga (après la mort prématurée d’Amy Winehouse, la préférée de tous).

Tony Bennett et Lady Gaga ont collaboré pour la première fois en 2011, interprétant le mythique « The Lady is a Tramp » de Fran Sinatra, une parfaite collaboration dont le show direct laissait entrevoir les bonnes ondes nées entre les deux artistes.

Cette année, Tony Bennett et Lady Gaga se sont lancés dans l’ambitieux projet d’enregistrer un album « Check to Check », un hommage au jazz, à ses classiques et à la plus pure dance music des années 30-40 (le thème check to check a été popularisé par le grand duo Ella Fitgerald et Louis Armstrong et porté au grand écran dans une version blanche et légère dans le film “Top Hat” -Top Hat- dans lequel il a été interprété et dansé par le toujours élégant Fred Astaire et sa partenaire artistique Ginger Rodgers). Le fait est que Bennett et Gaga ne se sont pas limités à la collaboration pour l’enregistrement de l’album, ils ont fait le tour des principales chaînes de télévision nord-américaines montrant leur compréhension artistique et personnelle et ils sont aussi totalement engagés dans une tournée en direct qui semble impossible. pour eux peut être fait par un homme de 88 ans.

lady-gagatony-bennet

Mais Tony Bennett a l’air heureux, radieux et en pleine forme. Il semble qu’elle ait trouvé en Lady Gaga la force et l’inspiration pour ré-entonner les notes les plus hautes. Ses spectacles vivants sont spectaculaires et allient professionnalisme et amour du spectacle. Pour Bennett, c’est peut-être sa dernière grande tournée et pour Lady Gaga c’est un bon exercice de légitimation face à toutes les critiques de son style et de sa voix douteuses en tant que diva de la dance music.

Il n’est donc pas étonnant qu’une firme mondiale soit apparue qui a créé un courant synergique avec le couple et que ce soit la firme de mode H&M, qui a profité du succès du couple Bennett – Gaga en les catapultant sur les écrans de toutes les télévisions. de la planète comme protagonistes incontestés de sa spectaculaire campagne de Noël « Magical Holidays ». Le spot, d’une longueur de presque 1h50, est inspiré des célébrations des années 40 et dans celui-ci, Tony Bennett et Lady Gaga interprètent une chanson, « It Don’t Mean A Thing (If It Ain’t Got That Swing), composé par l’incontesté Duke Ellington au début des années 30 et qui a également été magistralement interprété par Ella Fitgerald et qui figure dans le dernier album Check to Check, qui restera sans aucun doute dans l’histoire comme l’une des meilleures réinterprétations actuelles du classiques.

Et vous allez me permettre, en tant qu’amateur de jazz avoué inconditionnel, de profiter de l’occasion pour récupérer un enregistrement étonnant de 1043 avec l’orchestre de Duke Ellington interprétant la grande chanson Qué Grande !.

Marga G.-Chas Ocaña

voir l’article