Johnson & Johnson va cesser de vendre des opiacés aux États-Unis

Un immeuble Johnson & Johnson, à Irvine, Californie (États-Unis), le 24 janvier 2017. MIKE BLAKE / REUTERS Le laboratoire américain est accusé depuis de nombreuses années d’alimenter l’addiction de milliers de personnes : Johnson & Johnson va enfin suspendre ses ventes d’opiacés aux Etats-Unis, comme l’a annoncé samedi 25 juin la procureure générale de New … Read more